Inauguration de l’Oustal, le 23 novembre 2019

Discours du Dr Bernard Pradines, président de l’association La Maison Astrolabe

Dans notre pays, l’isolement s’accroit. Il est une cause importante de solitude. Dans les années 1960, 6% des français vivaient seuls. Ils étaient 15% au début de notre décennie. Ce phénomène est particulièrement présent chez les personnes âgées. Selon l’institut CSA en septembre 2019, 27 % des plus de 60 ans disent souffrir de solitude1, pourcentage s’élevant à 31 % dans les petites villes. Le travail salarié s’est généralisé. Les distances entre les membres des familles se sont accrues. Je ne citerai qu’un des symptômes montrant que bien des familles ne peuvent plus résister au poids de l’aide obligatoire sous le même toit qui était une constante dans le passé. Par exemple, le groupe de La Poste a lancé l’offre « Veiller sur mes parents »2. Moyennant 19,90 euros par mois, le facteur rend régulièrement visite à une personne âgée et en fait le compte rendu à ses proches. Isolement au domicile donc. Mais nos compatriotes, même âgés, ne sont pas enthousiastes, c’est un euphémisme, pour rejoindre une maison de retraite désormais connue sous l’acronyme d’EHPAD. C’est ce que montre une énième enquête similaire d’opinion rendue publique le 18 novembre 2019.3 Et ceci malgré les efforts au combien méritoires des personnels qui s’y emploient.

A moins que les structures de la famille et de la société toute entière ne changent rapidement et radicalement, il convient de rechercher des formes nouvelles de solidarité. C’est pourquoi nous sommes animés par des idéaux, des valeurs, nous n’en avons aucune honte. Ce sont des termes suspects par ces temps de désenchantement et de perspectives peu réjouissantes. Si Victor Hugo nous enseigne que l’utopie de ce jour est la vérité de demain, nous avons aussi la certitude d’évolutions inéluctables et de nouveaux défis à relever.

Si l’on en croit le dictionnaire étymologique de langue d’Oc, Oustal4 « maison; logis » provient de l’adjectif latin hospitalis « hospitalier, affable », dérivé du hospes « celui qui protège les étrangers ». Déjà en latin hospitalis était devenu substantif avec le sens « logis, chambre », plus spécialement la chambre destinée aux étrangers, aux pèlerins, la chambre d’amis.

Et oui, pourquoi pas d’amis ? Et pourquoi pas étrangers ou pèlerins et amis ? Ici à l’Oustal, pour paraphraser un adage bien connu, nul ne pourra jamais vendre ou louer du bonheur mais nous comptons bien y contribuer. Merci.

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/sante/senior/les-seniors-souffrent-davantage-de-solitude-dans-les-quartiers-et- les-petites-villes_3637093.html
Si les plus de 60 ans sont 27% à dire souffrir de la solitude, cette proportion monte à 32% dans les « quartiers prioritaires de la politique de la ville » et à 31% dans les petites agglomérations de 2 000 à 20 000 habitants.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2017/05/24/veiller-sur-mes-parents-le-service-que-generalise-la- poste-inquietent-les-facteurs_5133079_3224.html
http://www.odoxa.fr/sondage/barometre-sante-prise-charge-grand-age-de-dependance/
http://www.etymologie-occitane.fr/2011/11/oustal/

Nous remercions toutes les personnes présentes ce 23 novembre à l’Oustal

Mme Marie-Christine Verdier-Jouclas, Députée du Tarn

Mme Monique Corbière et de M. Paul Salvador, Vice-Présidents du Conseil Départemental,

Mme Martine Souquet, adjointe au Maire de Gaillac et de M. Michel Bonnet, Maire de Cahuzac-sur-Vère.

M. Bernard Pradines, gériatre et président de l’association La Maison Astrolabe, ainsi que Mme Delphine Calicis, ont inauguré la nouvelle résidence en habitat partagé pour personnes isolées, à l’Oustal, dans l’ancienne maison du receveur des Postes et louée à la mairie. 
Un public nombreux a visité les lieux, puis écouté les discours décrivant les problèmes du vieillissement et encourageant les bénévoles à continuer cette action.

La cérémonie s’est terminée autour d’une collation de bienvenue. 
Les bénévoles de l’association tiennent à remercier toutes les personnes qui, par leur aide matériel ou leurs dons, ont permis de préparer cette maison de vie de façon confortable.

Sans vous l’Oustal ne serait pas !

C’est en juin 2019 que l’Oustal s’étant libérée de ses locataires, que notre association La Maison Astrolabe choisit de la réaménager en vue d’un Habitat partagé destiné à des personnes isolées à l’année ou en répit. 

Dans l’attente de débuter les travaux de construction de La Maison Astrolabe, une maison de répit de douze chambres sur un terrain proche, l’Oustal se voudra un « commencement » et un complément. Elle portera un esprit de convivialité et d’accompagnement tout en bénéficiant des ressources de proximité : professionnels de santé, service d’aide à domicile, commerces, vie associatives et culturelle, bénévoles, etc. 

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à son inauguration :

  • Le maire, Michel Bonnet et le conseil municipal de Cahuzac-sur -Vère qui nous ont fait confiance. La mairie a participé à la rénovation de la maison. 
  • Comme elle l’avait fait il y a quelques années avec Gérard Martin et Michèle Flour-Bourril lorsqu’ils ont commencé les travaux, L’Oustal familiale était née :  une maison partagée pour personnes âgées. 
  • Le Service d’Aide à Domicile pour être à nos côtés et nous transmettre leur expérience antérieure. Une maison « prête » et pensée pour l’accueil de personnes vulnérables.
  • L’association Âges sans frontière pour le poulailler installé dans le jardin.
  •  À tous les membres, adhérents et bénévoles de La Maison Astrolabe.
  • À Nathalie Philippe pour ses précieux conseils en décoration, le choix des couleurs et meubles donnés. La télévision, le lustre du salon, le temps passé à nous aider et donner à l’Oustal une ambiance chaleureuse et cosy.
  • À Sylvain Carbonel, Tomi Korsos et Gaël pour les travaux de peinture, toujours dans la bonne humeur. Un travail impeccable !

Merci Tomi pour avoir répondu présent en plus de tes heures de travail et terminer les finitions :  rideaux, lumières, miroirs, etc.  

  • À Michelle, Sylvie, Frédérique et Christophe pour le temps passé.
  • Un grand merci, aux personnes souhaitant rester anonymes qui nous ont donné les meubles de leur maison pour l’Oustal. 
  • À tous ceux qui le jour J du déménagement nous ont rejoints : Merlin, Margaux, Brigitte, Béatrice, Patrick, Louis-Pierre, Éric, Marie-Christine, Bernard (conducteur camion), Sylvie, Maryline et Nathalie.
  • À Nadine Bonnet, pour les nombreux accessoires de salle de bain et le porte manteau.  
  • À Élisabeth Capou pour le miroir et meuble d’entrée.
  • À Jackie Gayrel, vaisselle, chaises, lumières, table de nuit pour la chambre de répit. 
  • À Diane Boutin, la cafetière et l’ensemble chaises noires et blanches. 
  • À Catherine Esquevin, toujours l’œil sur la perle rare, pour la table et les chaises. Les nappes, vaisselle et petit meuble.
  • À Monsieur Comelli de MSAir pour le lit médicalisé
  • À Mme et M. Le Deist pour le matériel donné
  • À Maryline Casado pour vaisselle, Passiflore planté ce 21 novembre et tout le temps passé…
  • À Hélène Barratt, pour les plantes et le soin du jardin, notre marraine des trois poules : Rumba, Samba et Tango.
  • Aux 1001 dansesKarine Bertrand et les danseurs pour les poules ! 
  • À Bénédicte Roumégous, pour la matinée de repassage des rideaux !
  • À Madame Bismuth pour ses visites, conseils et le Laurier Sauce.
  • À Stéphanie Fénateu, notre stagiaire en Master 2 d’ergonomie pour son expérience enrichissante.
  • À Christine Brière pour la rédaction et réflexion des documents.
  • À Michel Bonnet pour ses travaux d’installation et ses conseils.
  • Aux enfants de l’école qui viennent donner les restes de la cantine aux poules. 
  • À Christiane BarrauJean-Fabien Sage pour les consignes des bouteilles de gaz. 
  • À Jules pour sa patience et son aide dans le nettoyage du jardin.
  • À Margaux pour son joli miroir dans le salon.  
  • Aux associations, SARA, les Œuvres du Père Colombier, La Maison de Gardanne, le Rotary de Gaillac qui nous soutiennent par des dons dans les projets de notre association dont le cœur est l’accompagnement des personnes vulnérables dans la maladie et le grand âge. Le développement et l’accès aux soins palliatifs à domicile par des lieux de vie et de répit.

MERCI à ceux que nous aurions oubliés… 

MERCI à toutes et à tous !

L’Oustal en images

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s